comment tomber enceinte
favoris
Se préparer à avoir un bébé

Comment faire un bébé ? Bien se préparer pour tomber enceinte


Ecrit le 28/02/2023 par Emily Van Campenhout, Content Manager
Modifié le 28/02/2023

Lorsque vous souhaitez tomber enceinte, il est important de préparer votre corps autant que possible. C’est pourquoi opter pour un style de vie sain est essentiel. Non seulement, cela augmente votre fertilité, mais cela exerce également une influence positive sur le développement de votre bébé. Nous avons rassemblé quelques points sur lesquels porter votre attention dans cet article.

Comment faire un bébé ?

La venue d'un bébé est souvent un moment de joie et d'excitation, mais pour de nombreux couples, le chemin vers la parentalité peut sembler complexe et parfois mystérieux. Chaque parcours vers la parentalité est unique et mérite une exploration attentive. Dans cet article, nous aborderons les différentes étapes et considérations impliquées dans le processus de conception, en mettant en lumière les conseils pratiques, les connaissances médicales et les aspects émotionnels à prendre en compte pour ceux qui envisagent d'agrandir leur famille.

La conception, toute une aventure

Col de l'utérus

Le col de l'utérus joue un rôle crucial dans le processus de conception. Il agit comme une barrière de protection pour l'utérus, empêchant les infections et les agents pathogènes d'atteindre l'utérus et affecter la fertilité. Pendant l'ovulation, il devient plus mou et s'ouvre légèrement pour permettre le passage des spermatozoïdes vers l'utérus.

Millions de spermatozoïdes

Lors de l'éjaculation, des millions de spermatozoïdes sont libérés dans le vagin et remontent à travers le col de l'utérus vers les trompes de Fallope. Seul un petit nombre de spermatozoïdes survivent dans le tractus reproducteur féminin et atteignent l'ovule. Cette compétition intense entre les spermatozoïdes est cruciale pour assurer la fertilisation et la conception d'un bébé.

Graine dans le ventre

La conception d'un bébé commence par la fusion d'un ovule et d'un spermatozoïde pour former un embryon. Cette union se produit généralement dans la trompe de Fallope. Une fois fécondé, l'œuf voyage dans l'utérus, où il s'implante dans la muqueuse utérine pour commencer le développement du bébé.

Ventre de la maman

Le ventre de la maman devient le foyer douillet pour le développement du bébé pendant la grossesse. L'utérus, un organe musculaire creux, s'agrandit pour accommoder la croissance du fœtus. Il offre un environnement protégé où le bébé reçoit les nutriments essentiels et se développe jusqu'à la naissance.

Ces aspects anatomiques et physiologiques sont fondamentaux à comprendre pour maximiser les chances de conception et réaliser le rêve de devenir parent.

Une alimentation saine

Il est évident qu’une alimentation saine est particulièrement importante. Les fruits et les légumes sont indispensables au quotidien. Ils apportent à votre corps ses apports en vitamines et minéraux, comme le calcium, le fer ou l’acide folique. Ces nutriments sont essentiels pour votre ovulation.

Certaines bonnes graisses sont également recommandées pour la santé. Vous en retrouverez notamment dans les poissons gras, les avocats et l’huile d’olive. Ces graisses sont anti-inflammatoires, et exercent un effet favorable sur la fertilité. Il est vraiment nécessaire d’éviter les mauvaises graisses qui, entre autres, se retrouvent dans les plats préparés. Ces dernières peuvent notamment provoquer des troubles de l’ovulation.

À côté de ceci, vous pouvez aussi consommer des glucides de qualité, comme le quinoa, ou des céréales complètes. En effet, ces aliments sont importants pour favoriser votre ovulation. Il vaut donc mieux laisser de côté les produits raffinés, et les biscuits.

Un bon IMC favorise une grossesse saine. S’il y a un déséquilibre au niveau de votre poids, cela peut exercer une influence. Le surpoids augmente le risque d’avoir le diabète de grossesse. Optez donc pour un style de vie sain.

L’acide folique

L’acide folique est une vitamine essentielle pour votre bébé. Elle diminue le risque d’avoir une anomalie de la moelle épinière, comme un spina bifida. L’acide folique contribue au développement du système nerveux central de votre bébé.

Dès que vous arrêtez votre contraception, il est conseillé de prendre 0,4 mg d’acide folique par jour, jusqu’au troisième mois de votre grossesse (ou jusqu’à la fin de votre grossesse). Mangez de la dinde, des cacahuètes, des pommes de terre, et buvez du lait pour obtenir un peu d’acide folique supplémentaire.

La cigarette, les drogues, l’alcool

Lorsque vous essayez de tomber enceinte, les produits addictifs ne sont pas conseillés. La cigarette, les drogues et l’alcool sont donc à proscrire. Il vaut donc mieux arrêter d’en consommer déjà avant votre grossesse, afin d’éviter autant que possible d’introduire ces substances néfastes dans votre organisme. Si vous arrêtez de fumer, vous augmentez vos chances de tomber enceinte, et vous diminuez les risques d’avoir des problèmes durant votre grossesse.

Les médicaments

Si vous prenez des médicaments, mentionnez à votre médecin ou à votre pharmacien que vous essayez de tomber enceinte. Ce dernier saura déterminer si vous pouvez continuer à suivre un traitement, si vous devez prendre une dose plus légère, ou si vous devez totalement arrêter. Désormais, prenez uniquement les médicaments qui vous ont été prescrits, et lisez attentivement les notices.

La visite chez le médecin

Il est conseillé de vous rendre chez le médecin afin d’effectuer un check-up. Ce dernier sera en mesure de diagnostiquer les éventuelles carences en vitamines, ou les éventuelles maladies auxquelles faire attention. De plus, il ou elle vérifiera si vous êtes en ordre de vaccination. Vous pourrez alors repartir le cœur léger, prête à débuter vos essais bébé.

Et le papa ?

Tous ces conseils sont également valables pour le futur papa. Pour garantir la qualité des spermatozoïdes, et augmenter les chances que cela débouche sur une grossesse, il est important que le futur papa se tienne également à un mode de vie sain. Arrêter de fumer et de consommer de la drogue, utiliser les médicaments de manière adaptée, et opter pour une alimentation saine est essentiel pour les deux partenaires.