La césarienne : tout ce que vous devez savoir

La césarienne

L'accouchement est un moment stressant, tant physiquement que mentalement. Vous voulez donc être aussi bien préparée que possible à tous les scénarios, y compris à une césarienne. Comment cela fonctionne-t-il exactement et quand pratique-t-on une césarienne ?

C'est quoi une césarienne ?

Lors d'une césarienne ou ‘sectio caesarea’, le bébé ne naît pas de façon naturelle, mais à travers la paroi abdominale lors d'une opération. L'ensemble de l'opération dure environ 45 minutes en moyenne, mais le bébé naît généralement déjà au bout de 5 à 15 minutes. Le médecin pratique une incision dans l'abdomen au niveau du pubis. L'intervention se fait généralement sous anesthésie locale, sauf s'il s'agit d'une décision de dernière minute. Dans ce cas, le médecin préfère souvent une anesthésie générale.

Le mot césarienne est dérivé du latin ‘caesar’, qui vient du verbe ‘caedere’ : couper, inciser. Une étymologie populaire le lie à tort à la naissance de Jules César. L’auteur romain Pline l’Ancien indique que les enfants nés d’une mère qui meurt en leur donnant le jour naissent sous de meilleurs auspices. Scipion l’Africain l’ancien étant né de la sorte, Pline suggère qu’il doit sa dénomination ‘le premier des Césars’ à l’opération subie par sa mère.

Comment se déroule une césarienne ?

Une fois que vous êtes sous anesthésie, le médecin pratique une incision dans le bas de votre abdomen, la paroi abdominale et l'utérus. Votre bébé est ensuite mis au monde par cette ouverture et le cordon ombilical est coupé. Le médecin suturera soigneusement votre abdomen pour minimiser la cicatrice.

Quels sont les risques d'une césarienne ?

Pour le bébé, il n'y a pratiquement aucun inconvénient. Pour la mère, cependant, il existe certains risques associés à une césarienne :

  • Lors de l'accouchement suivant, la cicatrice peut s’ouvrir. Le risque que cela se produise est de 1,5 %, mais une cicatrice déchirée peut avoir de graves conséquences pour le bébé et la mère.
  • Lors d'une grossesse ultérieure, le risque s’accroit que le placenta se développe dans l'ancienne cicatrice de césarienne. Si tel est le cas, le placenta peut ne pas se détacher après la naissance du bébé, ce qui entraîne des complications. Le placenta peut également se coincer devant le col de l'utérus.
  • Après une césarienne, la mère est plus susceptible de développer une infection ou une thrombose grave.
  • Après une césarienne, la mère doit se reposer et reprendre des forces pendant plus longtemps qu'après un accouchement normal. 

Une césarienne est-elle douloureuse ?

Après l'opération, il se peut que dans la zone cicatrisée vous ressentiez une douleur pendant 2 à 3 jours, mais celle-ci sera soulagée par des analgésiques. Si la douleur persiste, prévenez toujours le personnel soignant. Après l'opération, vous pouvez manger et boire comme d'habitude et en principe allaiter immédiatement.

Après 1 ou 2 jours, vos intestins recommenceront à fonctionner normalement. L'abdomen sera encore un peu gonflé et vous pourrez ressentir des crampes douloureuses. Gardez à l'esprit qu'il peut falloir 4 à 6 semaines au total avant de retrouver toutes vos forces. Les tâches physiques lourdes, comme passer l'aspirateur, laver les vitres et soulever des objets lourds, génèrent une pression sur la plaie et les points de suture. Par conséquent, essayez d'éviter toute activité intense pendant les 6 premières semaines après l'opération.

Quand dois-je accoucher par césarienne ?

Comme indiqué précédemment, une césarienne peut entraîner plusieurs complications. C'est pourquoi un gynécologue ne pratiquera une césarienne que dans les cas suivants :

  • Lorsqu'un accouchement naturel n'est pas possible ou comporte trop de risques pour la mère ou l'enfant.
  • Lorsqu'il est déjà clair avant l'accouchement qu'une naissance naturelle n'est pas possible, par exemple parce que vous avez subi une opération grave.
  • Lorsque, pendant le travail, le placenta se trouve devant le col de l'utérus.
  • Lorsqu'un fibrome empêche la descente de l'enfant pendant le travail.
  • Lorsque des complications surviennent pendant l'accouchement, par exemple un placenta qui ne fonctionne pas correctement.
  • Lorsque l'accouchement dure trop longtemps ou que le bébé ne reçoit pas assez d'oxygène.

Une césarienne planifiée est également appelée césarienne primaire. Cependant, il est souvent décidé lors de l'accouchement de pratiquer une césarienne. On parle alors de césarienne secondaire.

Vous avez encore des questions sur les conséquences d'une césarienne ? Lisez-le ici !

Devenez membre La Boîte Rose

Plus de 800 euros d'avantages, dont l'accès à tous nos coffrets !

Advantages