Le pré-travail

Maman penchée sur un lit lors de contractions

Première étape de l’accouchement, le pré-travail permet de préparer le corps à la naissance. Mais comment savoir que vous êtes vraiment en pré-travail ? Quels sont les signes ? Découvrez cette phase de la naissance, pas toujours facile à identifier.

Un travail de fond

Aussi appelée « étape prodromique » ou « phase de latence », le pré-travail va agir sur le col pour le ramollir, le raccourcir avant qu’il commence à s’effacer puis à s’ouvrir jusqu’à 3 cm. Vous avez des contractions peu douloureuses et relativement irrégulières, que ce soit en fréquence ou en durée. Il est tout à fait possible que vous perdiez le bouchon muqueux à ce moment-là (mais ce n’est pas systématique) ou que la poche des eaux se rompe. Ce n’est qu’après que le travail, ou phase active, commence véritablement, et que le col va s’ouvrir et se dilater complètement. Ce temps de latence dure quelques heures mais peut aussi commencer, puis s’interrompre et reprendre à nouveau quelques heures ou… quelques jours plus tard. Si vous sentez un peu les douleurs des contractions, pas d’affolement : restez tranquillement chez vous, prenez un bain et effectuez des exercices de respiration. Ce n’est pas encore le moment d’accoucher !

... qui peut passer inaperçu !

Surtout chez les femmes dont ce n'est pas la première grossesse. Comme pour la grossesse, chaque accouchement est unique. Ainsi, certaines femmes vont sentir ce pré-travail : les contractions, des douleurs dans les reins, une lourdeur dans le ventre, une accélération du transit intestinal ou la sensation que bébé est descendu… D’autres ne pourront identifier cette phase particulière que rétrospectivement, quand le col commencera à s’ouvrir… et que les contractions vont devenir sérieusement douloureuses. Ce pré-travail peut donc se manifester de différentes façons et s’étaler parfois sur 2-3 jours : nausées, grosse fatigue, impression de ventre dur sans douleur ou encore perte d’appétit.

Comment savoir quand le travail commence ?

  • Si les contractions sont fortes au point que vous ne pouviez plus parler ou bouger.
  • Si elles sont peu espacées (3 à 5 minutes) et si elles sont longues (environ 50-60 secondes).
  • Si elles durent depuis plusieurs heures (5-6 heures).
  • Si vous avez déjà perdu la poche des eaux en phase de pré-travail.

Il est alors temps de partir à la maternité : ça y est, c’est le moment où vous allez enfin rencontrer bébé !

A lire aussi :

Souffler, respirer, pousser
Les aides à la douleur
Les méthodes d'accouchement

Devenez membre La Boîte Rose

Plus de 800 euros d'avantages, dont l'accès à tous nos coffrets !

Advantages