Tout savoir sur la déchirure du périnée

Maman tient nouveau né dans ses mains

Tout comme l’épisiotomie, on entend souvent parler de la déchirure pendant l’accouchement, et il faut avouer qu’elle est très redoutée par les futures mamans. Le périnée va s’étirer afin de laisser passer bébé au moment de l’accouchement. Mais pourquoi la déchirure arrive-t-elle ? Comment l’éviter, comment la réparer ?

Une déchirure du périnée : c'est quoi ?

La déchirure du périnée arrive très fréquemment durant un accouchement. Elle toucherait 9 femmes sur 10. Il y a différents types de déchirures, plus ou moins importantes :

  • la déchirure ouverte incomplète : c’est la plus courante, elle concerne juste la peau et les muqueuses, et touche éventuellement le muscle mais de façon superficielle seulement
  • la déchirure ouverte complète : moins drôle, elle concerne la peau, les muqueuses et le muscle. Elle peut aller jusqu’au rectum et entraîner une rupture du sphincter anal. Sa réparation est plus lourde et plus compliquée
  • elle peut être fermée : aucune lésion n'est constatée sur la vulve, mais les structures musculaires peuvent être touchées. Elle s’accompagne alors d’hématomes. Dans ce type de cas, le diagnostic n’est pas facile à poser.

Pourquoi la déchirure survient-elle pendant un accouchement ?

La déchirure n’est pas forcément systématique, loin de là ! Difficile de savoir pourquoi elle arrive, plusieurs raisons peuvent être en cause

  • un périnée trop tonique, pas assez élastique
  • un gros bébé
  • une poussée forte, un bébé qui arrive "comme un boulet de canon" et qui ne laisse pas le temps au périnée de s'étirer progressivement
  • l'utilisation de spatules ou forceps
  • une péridurale trop fortement dosée empêchant de maîtriser sa poussée, entraînant des poussées trop fortes et mal dirigées peuvent venir endommager le périnée et le déchirer.

Réparation et suivi rapproché après une déchirure

Si une petite déchirure peut se remettre rapidement et est souvent préférable à une épisiotomie, les déchirures plus importantes vont nécessiter des soins et un suivi afin de s’assurer que la cicatrisation se déroule bien. La déchirure du périnée doit être recousue minutieusement, et sous anesthésie locale ou péridurale pour vous éviter toute douleur. N'hésitez pas à signifier si vous avez mal pendant les soins !

Durant les suites de couches, donnez-vous le temps de cicatriser et n'en faites pas trop. Evitez de porter des charger lourdes et de rester debout longtemps.

Des douleurs peuvent subsister, notamment lors des rapports, et une incontinence urinaire ou anale peuvent persister et nécessiter alors une prise en charge. Heureusement, même dans le cas d’une déchirure importante, les choses reviennent la plupart du temps dans l’ordre notamment après la rééducation du périnée.

Comment éviter une déchirure du périnée ?

Difficile de prévoir ce qui peut arriver le jour de l'accouchement. Vous pouvez néanmoins préparer votre périnée pour mettre toutes les chances de votre côté. Le massage du périnée durant la grossesse, avec une huile spéciale ou neutre, peut prévenir une déchirure. La pratique de l’épisiotomie, qui ne doit pas être systématisée – elle ne prévient pas justement les déchirures – peut néanmoins éviter une déchirure grave.

Est-ce que je risque une nouvelle déchirure pour une prochaine grossesse ?

Effectivement, si votre déchirure était profonde ou importante, il y a des risques de nouvelle déchirure, mais c'est surtout fonction de la qualité des points qui ont été faits et de la cicatrisation. Lors de la grossesse suivante, un point sera fait afin d’évaluer si un accouchement par voie basse est possible sans risquer une nouvelle déchirure.

Rassurez-vous : si une déchirure peut faire peur, elle est bien souvent superficielle et vous vous en remettrez rapidement.

Devenez membre La Boîte Rose

Plus de 800 euros d'avantages, dont l'accès à tous nos coffrets !

Advantages