L'amniocentèse

L’amniocentèse sert à dépister les très rares cas d’anomalies congénitales comme la trisomie 21. Elle évalue les risques en cas d’incompatibilité de rhésus. 

Le médecin réalise une ponction en introduisant une fine aiguille à travers le ventre sous contrôle échographique. Il y prélève un peu de liquide amniotique pour l’analyser et établir le caryotype (compter le nombre de chromosome) de votre futur bébé. Cet examen est pratiquement indolore. 

Toutefois, l’amniocentèse n’est pas sans risque et peut, dans certains cas, entraîner une fausse couche. C’est pourquoi elle n’est pas systématiquement réalisée. Elle n’est pratiquée que lorsqu’il existe une bonne raison, comme par exemple une maladie héréditaire dans votre famille, votre âge ou lorsqu’un examen sanguin (comme le triple test ou le test PAPP-A) requiert une analyse approfondie.

Devenez membre La Boîte Rose

Plus de 800 euros d'avantages, dont l'accès à tous nos coffrets !

Advantages