Sage-femme : quel accompagnement durant la grossesse ?

Sage-femme : quel accompagnement durant la grossesse ?

Vous êtes enceinte, et vous souhaitez sûrement être bien suivie. Ne prenez aucun risque durant votre grossesse, et n’hésitez pas à demander à une sage-femme de vous accompagner. Dans cet article, nous vous expliquons quel est exactement le rôle d’une sage-femme durant la grossesse, ainsi que pendant et après l’accouchement.

La formation médicale des sages-femmes

Une sage-femme a suivi une formation médicale complète, ce qui lui permet de pouvoir contrôler, de A à Z, si tout se déroule bien lors de votre grossesse, au sein d’un hôpital, ou dans un cabinet privé. Elle (ou « il », parce qu’une sage-femme peut tout aussi bien être un homme) vous accompagne durant toute la durée de votre grossesse et de votre accouchement, et peut même s’en charger de manière totalement indépendante s’il n’y a pas de complication.  

Si elle a suivi une formation spécifique, votre sage-femme peut aussi effectuer des échographies. C’est important pour vérifier l’état de santé de votre bébé, et pour le voir grandir. Si vous avez une grossesse à risque (par exemple en cas de diabète de grossesse, d’hypertension, de grossesse gémellaire…), il vaut alors mieux être suivie par un(e) gynécologue ou un autre spécialiste.

Le rôle de la sage-femme en consultation

Durant les diverses consultations prénatales, la sage-femme peut contrôler si votre grossesse se déroule bien. Elle s’occupe des visites de routine, comme prendre vos paramètres (mesures de votre ventre, prise de la tension…), contrôler votre poids, ou voir où en est votre col de l’utérus. Elle prescrit des analyses sanguines et d’urine, ou les prélève elle-même. Elle vous prodigue des conseils en cas de maux de grossesse, comme les jambes lourdes, les nausées, la fatigue, ou les remontées acides.

N’hésitez donc pas à en discuter avec elle, ou à poser des questions à propos de votre santé. Elle est habilitée, dans certains cas, à prescrire certains compléments alimentaires, médicaments, ou même des congés maladie si vous en avez besoin.

Un lien fort se crée avec votre sage-femme

À côté du suivi médical, une sage-femme sera en mesure de créer un véritable lien de confiance avec vous ainsi qu’avec votre partenaire. En général, elle vous apporte de l’aide, elle vous écoute, et vous pouvez librement discuter de votre projet de naissance, de vos hésitations et de vos angoisses. Il n’y a pas de bête question, donc n’hésitez pas à en parler avec elle : elle saura vous écouter attentivement.

La préparation à la naissance et le jour J

La préparation à la naissance est une phase cruciale dans votre grossesse, qu’il s’agisse d’une première grossesse ou non. Si vous accordez votre confiance à votre sage-femme, vous recevrez les outils et informations nécessaires afin de bien vivre votre accouchement. Votre sage-femme vous aide à mieux comprendre les changements qui ont lieu dans votre corps, les différents actes médicaux qui peuvent avoir lieu le jour J, ainsi que les situations qui pourraient se présenter.

Elle vous apprend à reconnaître les différentes étapes de l’accouchement, ainsi que les signes d’un travail qui commence. Durant ces rencontres prénatales, vous en apprendrez davantage à propos de l’avancement de votre bébé durant le jour J.

Ces moments, que vous partagez avec la sage-femme, et votre partenaire (parce qu’il est également très important que le papa ou le co-parent s’informe pour vous accompagner), vous aident à vivre votre grossesse et votre accouchement le plus sereinement possible.

Qu’en est-il du jour de l’accouchement ? Dans certains cas, votre sage-femme peut vous accompagner en salle d’accouchement, et vous soutenir durant toutes les étapes de la mise au monde de votre bébé : astuces pour supporter les contractions, vous faire couler un bain, vous masser, vous encourager, vous conseiller, informer votre partenaire… Il s’agit d’une grande aide pour vivre votre accouchement de la meilleure manière possible.

Comment trouver une sage-femme indépendante ?

Vous souhaitez être suivie par une sage-femme en cabinet privé ? Le site web de l’Union Professionnelle des Sages-Femmes Belges vous permet de rechercher une sage-femme dans votre région.

Votre médecin traitant ou votre gynécologue peut également vous conseiller une personne. N’hésitez pas à demander conseils aux autres parents : rien de tel que le bouche-à-oreille pour dénicher la perle rare.

L’accompagnement postnatal

Votre sage-femme peut aussi vous accompagner après la naissance de votre bébé. De plus, elle appréciera rencontrer votre bout de chou. Elle est disponible pour tout ce qui concerne les soins post-accouchement. Elle pourra vous prodiguer des conseils avisés à propos de l’allaitement ou de l’alimentation au biberon, de la rééducation du périnée, de l’éventuelle épisiotomie ou cicatrice (suite à une césarienne par exemple)…

Saviez-vous qu’elle peut aussi prescrire une contraception, ou s’occuper des contrôles gynécologiques ?

Une sage-femme est une professionnelle digne de confiance qui peut vous suivre à chaque étape de votre grossesse, et également après l’accouchement. La relation que vous construisez avec elle est souvent forte et émouvante : vous le remarquerez certainement.

Devenez membre La Boîte Rose

Plus de 800 euros d'avantages, dont l'accès à tous nos coffrets !

Advantages