La sécheresse vaginale durant et après la grossesse

La sécheresse vaginale durant et après la grossesse

Une grossesse exerce de l’influence sur votre sexualité. Elle peut, entre autres, causer de la sécheresse vaginale, qui peut perdurer encore après l’accouchement, et durant la période de l’allaitement. Cela peut rendre les rapports sexuels plus difficiles, ou même désagréables. Heureusement, il existe des solutions pour atténuer ce souci passager.

Une cause physiologique

Durant la grossesse, vous produisez moins d’œstrogènes. Et également après l’accouchement et durant l’allaitement, la production d’œstrogènes et de progestatifs est diminuée. À cause de ces changements hormonaux parfaitement normaux, le lubrifiant naturel du vagin diminue fortement.

La sécheresse vaginale ne constitue pas seulement un problème durant les rapports sexuels. Le vagin est moins humide, et peut aussi vous causer des soucis au quotidien (démangeaisons, sensation de brûlure, pertes anormales…).

Un facteur psychologique

La sécheresse vaginale n’est pas uniquement causée par les hormones. L’aspect psychologique joue également un rôle. La grossesse et l’allaitement maternel peuvent influencer votre libido. Votre corps subit d’importants changements, et il n’est pas toujours évident de les accepter. Vous n’êtes plus uniquement une femme, mais désormais également une maman. De plus, tous les maux liés à la grossesse et à la période post-partum ne favorisent pas toujours une bonne image de soi. Lorsque le bébé est là, la fatigue augmente, et vous n’avez pas spécialement la tête à ça. Vous êtes donc moins connectée à votre sexualité.

Atténuer la sécheresse vaginale : quelles solutions ?

Il existe différentes solutions pour diminuer la sécheresse vaginale. De cette manière, vous ne rencontrerez pas de souci durant vos rapports sexuels.

  • Utilisez un lubrifiant à base d’aloe vera.
  • Optez pour des lubrifiants conventionnels à base d’eau et de silicone, lorsque vous utilisez un préservatif.
  • Accordez du temps aux préliminaires, afin de stimuler votre désir. Ceci permet de produire votre lubrifiant vaginal naturel.

Il existe aussi des traitements à plus long terme, comme des crèmes vaginales ou des suppositoires. Veillez à ce qu’ils puissent bien être utilisés en combinaison avec votre grossesse et l’allaitement. Ne laissez pas ce souci vous décourager. Tout finira par revenir à la normale. Parlez-en avec votre sage-femme ou votre gynécologue. Il ou elle sera en mesure de vous aider à trouver une solution adaptée. Mais surtout, n’hésitez pas à en discuter avec votre partenaire.

Devenez membre La Boîte Rose

Plus de 800 euros d'avantages, dont l'accès à tous nos coffrets !

Advantages