Se préparer au grand jour

On peut dire que vous êtes dans la dernière ligne droite !

Même si la fin de grossesse est fatigante et pleine de désagréments, essayez de voir les choses du bon côté, et profitez ! Vous verrez, un jour vous serez nostalgique !

Se préparer au grand jour de l’accouchement

Ou à la nuit d’ailleurs ! C’est le moment de discuter de vos dernières craintes avec votre sage-femme, d’exprimer votre projet de naissance si vous en avez élaboré un, et de poser les ultimes questions qui vous taraudent. Discutez également avec le futur papa de l’accouchement, comment se sent-il, comment vous sentez-vous, avez-vous certaines appréhensions vis-à-vis de votre couple ?
Préparez ensemble le retour à la maison : prévoir un grand ménage, faire des courses pour remplir le congélateur… Si besoin, dressez ensemble une liste de ce qu’il devra faire à la maison pendant votre séjour à la maternité, de façon à ce que votre retour soit le plus simple et le plus agréable possible pour tous les deux.
Continuez vos exercices de respiration et de relaxation à la maison et ce, jusqu’au jour J ! Si vous avez déjà des enfants, organisez leur garde pour le moment de votre départ à la maternité et expliquez-leur qui s’occupera d’eux, où et jusqu’à quand. Ainsi, tout le monde sera préparé et zen le jour J.

Préparez votre périnée

Le périnée souffre un peu du poids du bébé pendant la grossesse. Il est temps d’exercer son élasticité avant l’accouchement, pour faciliter le passage de la tête et éviter au maximum une épisiotomie ou une déchirure. Entraînez-vous tous les jours à contracter le périnée, puis à le relâcher, comme si vous vous reteniez de faire pipi. Demandez à votre sage-femme de vous montrer des exercices alliant respiration et contraction du périnée. Vous pourrez ensuite les pratiquer chez vous. Vous pouvez également vous masser avec une huile spécifique, qui préparera et assouplira les tissus.

Préparez votre bassin

Durant ces dernières semaines, un travail sur le bassin permettra de l’assouplir et de faciliter son ouverture lors du passage du bébé. Vous pouvez vous asseoir en tailleur, le dos bien droit contre un mur et les plantes des pieds collées. Poussez vos genoux doucement vers le sol pour ouvrir le bassin.
Répétez ces exercices tous les jours et vous serez au top pour le grand marathon de l’accouchement !

Devenez membre La Boîte Rose

Plus de 800 euros d'avantages, dont l'accès à tous nos coffrets !

Advantages