Coronavirus et grossesse : quels risques ?

Masque sur ventre de femme enceinte coronavirus

Il fait la une de l'actualité : le coronavirus. Parti de Chine en décembre 2019, il se propage partout dans le monde, dont la Belgique. Sans céder à la panique, il est important de vous en protéger durant la grossesse. On fait le point.

Le Covid-19, qu'est-ce que c'est ?

Apparu pour la première fois dans la région de Wuhan en Chine en décembre 2019, ce virus appartient à la famille des coronavirus. 
Entre le moment de contamination et l’apparition de symptômes, il peut se passer jusqu’à 14 jours, mais le délai d’incubation est de 5 jours en moyenne.

Les chiffres peuvent paraître impressionnants, mas selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), dans la grande majorité des cas, les symptômes sont bénins et les personnes atteintes guérissent spontanément. Les formes les plus graves restent donc marginales : environ 1 personne sur 6, pour un taux de mortalité de 2%. 

Comment se transmet le virus ?

Il se transmet par voie orale en cas de toux, ou par les microgouttelettes lors d’un éternuement , jusqu’à environ un mètre de distance. Vous pouvez être infectée par ces projections, ou à moindre mesure en touchant un objet contaminé puis en portant vos mains au visage, le virus pouvant survivre quelques heures sur les surfaces.

Quels risques pendant la grossesse ?

Il y a encore trop peu de recherches scientifiques pour dire qu'en tant que femme enceinte, vous seriez plus susceptible de contracter le virus. Cependant, la plupart des études montrent que l'infection par le virus chez les femmes enceintes est la même que chez les femmes non enceintes. Il semble que la maladie puisse être plus grave si vous êtes enceinte de plus de 28 semaines, parce que votre ventre en croissance appuie un peu sur vos poumons. Les infections respiratoires en général peuvent être plus graves dans ce stage de la grossesse. Néanmoins, la plupart des femmes enceintes atteintes de corona se rétablissent bien.

Le virus corona n’augmente pas le risque de fausses-couches ou d'anomalies congénitales chez votre bébé. Les naissances prématurées et les césariennes sont plus fréquentes chez les femmes enceintes infectées, surtout lorsqu'elles souffrent de pneumonie. Cependant, peu de recherches ont été menées à ce sujet.

Comme pour la grippe, ce sont les personnes présentant déjà des soucis de santé qui sont le plus à risque : diabète, hypertension, asthme, problèmes cardiaques, et sont donc plus vulnérables.

Et mon bébé ?

Il existe encore peu de recherches sur la possibilité que vous puissiez infecter le bébé pendant la grossesse. Jusqu'à présent, les experts pensent que la transmission du virus de cette façon est possible, mais très rare. Vous ne devez donc pas vous inquiéter.

En revanche, à la naissance, le virus peut se propager de la même manière que pour les adultes (via les gouttelettes émises en toussant ou en éternuant). Il semble que les bébés et les jeunes enfants tombent rarement gravement malades à cause du coronavirus. En général, la plupart des nouveau-nés qui ont été testés positifs au COVID-19 ne présentent aucun symptôme ou des symptômes légers et se rétablissent complètement. Seul un petit nombre tombe gravement malade.

Quels symptômes ?

Les symptômes du virus peuvent être très divers et varient d'une personne à l'autre. Certaines personnes n’en ont même pas. Ce sont les symptômes principaux :

  • Toux
  • Essoufflement ou difficultés respiratoires
  • Douleurs thoraciques
  • Perte de l'odorat et du goût
  • Fièvre

Ces plaintes sont également fréquentes :

  • Douleurs musculaires
  • Fatigue
  • Nez qui coule ou nez bouché
  • Mal de gorge
  • Mal de tête
  • Manque d'appétit
  • La diarrhée aqueuse
  • Confusion ou chute soudaine

Cependant, les signes ne sont pas faciles à distinguer d'un rhume ou d'une grippe (ou même des symptômes "classiques" de la grossesse) et peuvent être très subtils. Mais ne les ignorez pas - écoutez votre corps, car ces symptômes peuvent s'aggraver et, dans certains cas, mettre votre vie en danger.

Que faire en cas de symptômes ?

Si vous présentez un des principaux symptômes, appelez votre médecin et faites-vous tester. Seulement un d’autres symptômes n’est pas suffisant pour un test corona, il faut avoir au moins deux symptômes de la deuxième liste avant d'être dirigé vers un centre de test. Évitez le contact avec d'autres personnes jusqu'à ce que vous obteniez les résultats du test et que vous soyez sûr d'être négatif.

Comment limiter les risques d'infection ?

Comme pour la grippe saisonnière, voici les gestes à adopter pour limiter la contamination :

  • Lavez-vous les mains régulièrement avec l'eau et au savon ou avec un gel hydroalcoolique
  • Evitez de vous toucher le visage
  • Ne serrez pas de mains
  • Évitez les lieux très fréquentés et restez à l'écart des personnes présentant des symptômes grippaux
  • Utilisez des mouchoirs en papier ou toussez ou éternuez dans votre coude

Quel traitement ?

Le corps médical du monde entier se penche sur un vaccin, mais aucun n'existe encore à ce jour. Les antibiotiques ne seront pas efficaces, puisqu'il s'agit d'un virus. Les seuls traitements visent à soulager les symptômes, plutôt qu'éradiquer la source.

Restez informée

Devenez membre La Boîte Rose

Plus de 800 euros d'avantages, dont l'accès à tous nos coffrets !

Advantages