Diversification alimentaire : équilibrer le repas de bébé

Diversification alimentaire

Votre bébé est âgé de quatre à six mois ? Dans ce cas, vous commencez certainement à penser à la diversification alimentaire. Mais par quoi commencer ?

Au début de la diversification, votre bout de chou commencera par les légumes et les fruits, puis il passera progressivement à des plats plus élaborés, dans lesquels vous ajouterez les féculents, les viandes, les produits laitiers, et les autres aliments. Mais vous vous demandez peut-être comment bien équilibrer les repas de votre enfant ? Nous avons rassemblé quelques pistes pour vous :

Comment débuter la diversification alimentaire ?

Vers cinq ou six mois, lorsque votre enfant tiendra sa tête droite et commencera à s’intéresser à ce que vous mangez, vous pourrez tout doucement lui introduire quelques aliments. Ce sont les légumes et les fruits qui sont introduits en premier lieu, un par un. Il est important de ne pas forcer, et de s’adapter au rythme de votre bébé : manger doit rester un plaisir.

N’hésitez pas à lire notre article à propos du début de la diversification alimentaire, ou à consulter la documentation proposée par l’ONE.

Comment composer un repas de légumes pour bébé ?

Au départ, il est important d’opter pour des légumes frais faciles à digérer, tels que la carotte, les haricots verts, les courgettes, le fenouil, le potiron… Le repas sera mixé au début.

Voici la composition d’un repas de légumes (de 200 à 250 grammes) pour votre bout de chou :

  • ½ de légumes cuits à la vapeur,
  • ½ de pommes de terre, également cuites à la vapeur,
  • Une à deux cuillères à café d’huile végétale crue (huile d’olive, de colza, de tournesol…). Attention : pas les arachides.
  • Si vous le désirez : vous pouvez aussi ajouter quelques herbes aromatiques fraîches comme du persil, du basilic, de l’estragon, de l’origan ou du romarin. Veillez toutefois à ne pas ajouter de sel ni de cube de bouillon.

Une fois que bébé aura eu le temps de s’habituer à sa nouvelle alimentation, vous pourrez alors lui introduire progressivement les autres légumes.

Dès l’âge de six mois, les pommes de terre pourront être remplacées par d’autres féculents (riz, semoule, petites pâtes…). La viande sera également introduite à ce moment-là (environ 15 grammes). C’est également le cas du poisson et des œufs, sauf si votre enfant présente un risque d’allergie (il faudra alors attendre qu’il ait un an).

Comment introduire les fruits à bébé ?

Au début, les fruits (de 200 à 250 grammes) devront être cuits (c’est plus digeste), et mixés. Optez pour des fruits frais et biologiques. Évitez d’y ajouter des biscuits, surtout s’ils sont sucrés.

Vous pouvez facilement commencer avec des fruits faciles à digérer, comme une demi-banane, une demi-pomme, ou une demi-poire. Ensuite, les autres fruits seront introduits progressivement, un par un.  

Une fois que bébé sera habitué, vous pourrez alors, ensuite, lui proposer des fruits crus, et varier les textures ainsi que les combinaisons.

Gezonde babyvoeding

Photo by hui sang on Unsplash

La diversification menée par l’enfant (DME)

Dès l’âge de six mois, il est possible, si vous le souhaitez, de pratiquer la diversification menée par l’enfant. Cette méthode permet de favoriser l’autonomie et le développement psychomoteur de votre bébé. Cependant, c’est assez salissant ! On vous explique tout à ce sujet dans notre article qui y est dédié.

Peu importent les saveurs et les textures que bébé découvrira, l’essentiel est de prendre du plaisir à manger, et de passer un beau moment autour d’un bon repas. Profitez-en !

Devenez membre La Boîte Rose

Plus de 800 euros d'avantages, dont l'accès à tous nos coffrets !

Advantages