Il boude son assiette

enfant difficile à table qui boude son assiette

Alors que vous aviez passé du temps à lui préparer un bon petit repas, dès que vous lui donnez son assiette, il la repousse en vous disant « non veux pas, pas bon, veux un yaourt » et comme bien sûr vous insistez, et même vous vous fâchez, c’est les larmes et les cris.

Depuis quelque temps, tous les repas se passent ainsi. Il ne veut plus manger. Que lui arrive-t-il ? Est-il malade ou fait-il des caprices ? Faut-il le forcer ou le laisser faire ? On vous donne quelques explications pour que le repas ne tourne pas à la guérilla.

Avant de s’inquiéter, il faut savoir que contrairement au nouveau-né, votre bambin a besoin d’un apport alimentaire moins important car sa croissance est moins rapide. C’est vers 2 ans qu’il adopte cette attitude de refus car sa palette des goûts tend à se restreindre. On peut évoquer d’autres raisons :

  • Il peut être malade (mal aux dents, gencives sensibles, mal à la gorge, sphère ORL inflammatoire) et du coup il a du mal à déglutir ;
  • Tout simplement fatigué (il a passé une mauvaise nuit) et il n’est pas dans son assiette ;
  • Il a tellement de choses à découvrir que le repas passe au second plan ;
  • Il n’a peut-être pas faim (ça vous arrive à vous aussi) ;
  • A cet âge-là, il est en pleine crise de contradiction et il a envie de vous provoquer ;
  • Ses goûts commencent à s’affirmer et il n’aime vraiment pas. En plus, il a plus envie de sucré que de salé, c’est bien connu.

Quelle attitude adopter ?

Même si ça vous fait bien râler, parce que vous avez passé du temps à faire une bonne purée maison avec des légumes bien frais, ou une bonne compote avec les fruits du marché et à vous prendre la tête pour faire des repas équilibrés, restez ZEN car se mettre en colère ne ferait qu’aggraver la situation. On vous donne quelques petits conseils :

  • S’il joue, prévenez-le quelques minutes avant qu’il va falloir arrêter pour se mettre à table ;
  • Faites-en sorte que l’environnement soit calme pour qu’il ne soit pas distrait : pas de musique forte, pas de jouets à portée de main, et surtout pas de télévision ;
  • Si vous pouvez le faire, faites-le manger en même temps que vous. Il vous imitera par mimétisme.
  • Ne pas lui donner trop à boire avant de manger ;
  • Pensez à ne pas trop remplir l’assiette. Une grosse quantité de nourriture pourrait le bloquer,
  • Si vous vous sentez une âme d’artiste, faites quelques petites décorations dans son assiette, ou bien achetez-lui une assiette avec un fond décoratif de son dessin animé préféré dont le personnage n’apparaîtra que lorsqu’il aura tout mangé ;
  • Trichez un peu : s’il ne veut pas manger certains légumes, mélangez-les avec ceux qu’il aime en soupe ou en purée ;
  • Ne pas systématiquement lui présenter autre chose. Il faut qu’il apprenne à manger ce que vous lui proposez, c’est ce qui va lui permettre d’élargir sa palette de goûts. Plus tard, il aura le droit de vous dire s’il aime ou n’aime pas ;
  • OK pour lui donner le « yayourt » ou le gâteau qu’il réclame depuis ½ heure, mais même s’il n’a rien mangé, il n’en aura pas 3 ! Et il n’aura rien avant l’heure du goûter car il faut éviter le grignotage entre les repas. Quand l’heure est passée, ce n’est plus l’heure !

Ne soyez donc pas inquiète si votre enfant boude son assiette. Ne le forcez pas, ne le grondez pas, c’est un passage obligé dans les étapes de son développement. Soyez à la fois patiente et ferme. Il comprendra un jour que le repas n’est pas fait pour faire plaisir à maman ou à papa, mais pour se nourrir et peut être un réel plaisir. Rassurez-vous, un enfant ne se laisse jamais mourir de faim. Si sa courbe de poids est correcte, il n’y a pas lieu de s’alarmer.

Devenez membre La Boîte Rose

Plus de 800 euros d'avantages, dont l'accès à tous nos coffrets !

Advantages