10 conseils pour aider bébé à marcher

10 conseils pour aider bébé à marcher

C’est entre 9 et 18 mois que votre petit bout fera ses premiers pas : une étape importante pour lui et aussi pour vous.

Il faudra désormais surveiller bébé davantage et sécuriser la maison pour qu’elle présente le moins de dangers possible. Mais avant que votre petit bout vous fasse courir, il va apprendre la marche. Comment l’accompagner au mieux dans cette petite révolution ? On vous dit tout !

Laisser bébé aller à son rythme

Avant d’acquérir la marche, votre petit bout va d’abord passer par des étapes essentielles à son développement moteur : il va apprendre à se retourner, à se tenir assis, à marcher à quatre pattes, à se relever… puis à tenir debout et faire des pas avec appui, et enfin, seul ! Cela permet entre autres à ses muscles de se tonifier progressivement, au fil des mois, jusqu’à pouvoir soutenir tout son corps et le faire marcher d’un pas presque assuré. Interférer avec ces différentes étapes n’est donc pas une bonne idée : laissez le temps au temps.

Attendre que ce soit le bon moment

Rien ne sert de l’encourager comme des forcenés si votre bébé n’est pas prêt à apprendre à marcher. Il se déplace, ou se met debout ? Cela ne veut pas dire qu’il va faire ses premiers pas tout de suite. Il doit d’abord parvenir à rester debout sans appui, travailler son équilibre, puis faire des pas glissés et, appréhendant mieux le transfert de poids d’une jambe sur l’autre, parvenir à lever un pied pour marcher : le chemin peut être long et il peut se passer quelques mois entre l’acquisition de la station debout et la marche.

Laisser bébé pieds nus le plus possible

Pour pouvoir marcher, bébé va devoir apprendre à maîtriser l’équilibre. La perception du sol se fait… par sa voûte plantaire. Pour bien l’appréhender, le mieux est donc de laisser ses pieds nus autant que possible : avec une semelle, les capteurs sensoriels sont bien moins stimulés. En outre, ses orteils risquent d’être entravés, or ils servent à trouver ses appuis. Pour faire simple, lui mettre des chaussures au moment de l’apprentissage de la marche, c’est un peu comme si vous lui appreniez à attraper des objets en portant des moufles.

Adapter son environnement pour que bébé marche

C’est en s’accrochant à des éléments de son environnement que votre petit bout parviendra à effectuer quelques pas avant de se lâcher. Pourquoi ne pas mettre un meuble à sa hauteur dans la pièce à vivre ou dans sa chambre pour qu’il puisse prendre appui dessus ? Le parc peut aussi être intéressant : les barreaux lui permettent de s’agripper pour pousser sur ses jambes et se tenir pour marcher en crabe.

Stimuler bébé pour l’inciter à marcher

Clairement, si votre petit bout est à deux doigts de marcher, il ne va pas bouger le petit doigt si vous lui amenez toujours ses jouets ou lui facilitez leur accès. Son jouet préféré posé sur la table basse du salon devrait le stimuler et l’inciter à se déplacer pour l’attraper. Vous pouvez aussi l’appeler pour qu’il vienne dans vos bras ; aller des bras de papa à maman – mais uniquement quand il est prêt à le faire – va lui donner envie de marcher seul !

Encourager bébé pour l’aider à marcher

Sans pour autant jouer les fans et en faire des tonnes, n’hésitez pas à encourager bébé et le féliciter quand il arrive à faire quelques pas accrochés à un meuble : il sera fier que ses parents lui manifestent de l’intérêt. Attention cependant : le pousser et l’encourager sont deux choses différentes. Il est important de respecter les limites de votre petit bout. Nommer ses actions « bravo, tu fais des pas » par exemple, est suffisant.


Proposer un chariot de marche pour aider bébé à marcher

On dira ce qu’on voudra, mais le chariot de marche est un incontournable dans l’acquisition de la marche : bébé le promène fièrement dans toute la maison et joue les explorateurs. Un modèle en bois, plus lourd que ceux en plastique, et doté de freins est à privilégier pour les premiers pas mal assurés de votre loulou.

Oublier le trotteur

En revanche, parmi les produits de puériculture à ne pas utiliser, il y a le trotteur. Si cet objet peut paraître amusant, puisqu’il permet à votre tout-petit de se déplacer seul, il est pourtant néfaste pour l’apprentissage de la marche. Bébé pousse avec la pointe des pieds et n’apprend absolument pas à travailler son équilibre. Sans compter les risques d’accident… à bannir !

L’habiller de manière adaptée pour l’aider à marcher

Exit les tenus en jeans raides ou les petites blouses ou chemises : pensez à l’habiller dans des tenues confortables, où votre petit bout pourra bouger librement sans se sentir entravé. Legging, jogging, sarouel sont de la partie, sans oublier le body qui évite les petits courants d’air dans le bas du dos !

Ne pas lui tenir les mains au-dessus de la tête

Tenir les mains ou les bras de bébé au-dessus de sa tête peut le déstabiliser et entraver ses mouvements. Mieux vaut tenir ses mains à son niveau, sous les épaules, au niveau du buste ou des hanches pour qu’il prenne appui sur vos mains. 

Rien ne presse donc : bébé marchera forcément un jour. Il a juste besoin que vous alliez… à son rythme !

Devenez membre La Boîte Rose

Plus de 800 euros d'avantages, dont l'accès à tous nos coffrets !

Advantages