Qu’est-ce que la gastro-entérite virale chez les enfants ?

Qu’est-ce que la gastro-entérite virale chez les enfants ?

La grippe intestinale, ou gastro-entérite virale, est l’une des formes les plus ennuyeuses de la grippe. À cause de cette maladie, vous pouvez vous absenter durant toute une semaine. Cette infection est fréquente, également chez les bébés et les enfants. Lisez, ici, tout ce qu’il faut savoir à propos de la grippe intestinale chez les enfants.

La grippe intestinale est une infection de l’estomac et des intestins : la muqueuse est enflammée. Cette maladie est principalement causée par un virus, mais une bactérie peut parfois, également, en être responsable. Chez les adultes, la grippe intestinale est souvent causée par le norovirus.

Est-ce que la gastro-entérite virale est contagieuse ?

La grippe intestinale est très contagieuse. Si une personne de votre famille est atteinte de la grippe intestinale, il y a, alors, un risque que le reste de la famille l’attrape aussi. Vous pouvez être contaminé(e) principalement via des mains non lavées, lors d’un contact avec de la salive, des selles ou du vomi, ou encore via les voies aériennes, lorsque la personne malade tousse ou éternue. Même les symptômes n’apparaissent pas encore, le virus peut être transféré. Vous restez notamment encore contagieux(se) jusqu’à trois jours après la disparition des symptômes. Vous pouvez aussi être contaminé(e) par une bactérie, par exemple, en mangeant de la nourriture avariée, ou en buvant de l’eau contaminée.

Quels sont les symptômes de la grippe intestinale ?

Dans les 1 à 3 jours suivant la contamination, on peut voir apparaître les premiers symptômes. Ceux qui reviennent le plus souvent en cas de grippe intestinale sont la diarrhée, et les vomissements. À côté de cela, il y a aussi la nausée, un mal de ventre, un mal de tête, et souvent de la fièvre. La conséquence la plus importante de la grippe intestinale est la déshydratation, surtout lorsqu’elle est combinée avec les vomissements et la fièvre. Chez les enfants âgés de moins de 2 ans, ainsi que chez les personnes de plus de 70 ans, le risque de déshydratation est plus important.

Vous reconnaîtrez la déshydratation lors de l’apparition de ces symptômes :

  • Avoir très soif,
  • Ne pas uriner, ou peu,
  • Somnolence,
  • Étourdissements ou évanouissements.

En cas de déshydratation sévère, ces symptômes s’ajoutent :

  • Confusion,
  • Une respiration très rapide,
  • Des battements de cœur très rapides,
  • Des bras et jambes froids.

Que pouvez-vous faire en cas de grippe intestinale chez votre enfant ?

En cas de grippe intestinale, et surtout chez les enfants, il est donc important de boire beaucoup. Donnez à votre enfant suffisamment d’eau, de thé, ou de bouillon, en petites quantités. Votre enfant préférera boire chaque demi-heure quelques grosses gorgées, plutôt qu’un verre entier en une fois. Même si votre enfant doit vomir, il est judicieux de continuer à le faire boire, afin qu’il reste bien hydraté(e). Vous pouvez aussi donner à votre enfant un soluté de réhydratation (ou en anglais, une « oral rehydration solution »). Cette boisson contient du sucre et du sel dont le corps a besoin, afin de conserver une bonne hydratation. Vous pouvez vous en procurer en pharmacie dans le rayon des boissons préparées, ou en poudre. Lisez toujours bien la notice.

Si votre enfant a la grippe intestinale, les chances sont minces qu’il ait beaucoup d’appétit. Essayez toujours de lui faire manger quelque chose. Les intestins peuvent évacuer, en cas de diarrhée sévère, environ la moitié des nutriments. Chez les enfants à partir de 4 mois, vous pouvez, par exemple, donner un fruit riche en eau, comme la pastèque, ou une pomme. De cette manière, votre enfant peut s’hydrater tout en bénéficiant des fibres.

La grippe intestinale est généralement terminée après 4 à 7 jours. Les médicaments ou antibiotiques ne sont pas d’une grande aide. Votre médecin peut aussi vous conseiller de prendre un traitement contre la diarrhée ou la nausée. Notre corps élimine naturellement les agents pathogènes de son système. Il est donc conseillé de lui laisser la chance de se purifier par lui-même, même si ce n’est pas très agréable.

Contactez toujours votre médecin dans les situations suivantes :

  • Votre enfant a la diarrhée plus de 6 fois en 1 jour,
  • Votre enfant a de la fièvre et de la diarrhée durant une journée entière,
  • Votre enfant n’a pas dû uriner durant 8 à 12 heures.

Comment éviter que votre enfant ne contamine les autres ?

Faites en sorte que tout le monde à la maison se lave bien les mains après une visite aux toilettes, et nettoyez également régulièrement les WC. Nettoyez bien les assiettes, les tasses, les couverts, et les jouets, et faites en sorte que toute la famille se lave les mains avant de cuisiner ou de manger.

Votre enfant se sent bien, et n’a plus aucun vomissement ni de diarrhée ? Alors, après trois jours, vous pouvez à nouveau le déposer à la crèche ou à l’école. Si la grippe intestinale était causée par le norovirus, il vaut alors mieux informer la direction du milieu d’accueil, afin que les autres parents puissent être au courant, et prendre des prédispositions supplémentaires.

Devenez membre La Boîte Rose

Plus de 800 euros d'avantages, dont l'accès à tous nos coffrets !

Advantages