Toux de bébé : quand s'inquiéter ?

Bébé fermant les yeux, semblant dérangé

La toux est un phénomène physiologique naturel qui inquiète pourtant facilement les parents et pour cause : quand bébé est petit et qu’il fait de la fièvre, la toux ne doit pas être prise à la légère. Voici comment réagir si bébé tousse.

Les causes de la toux

Bébé peut tousser pour différentes raisons :

  • suite à une rhinopharyngite ou un rhume ;
  • à cause d’un virus ;
  • à cause d’une bactérie (coqueluche) ;
  • à cause d’un problème d’asthme ;
  • à cause d’un reflux gastro-œsophagien…

Les astuces pour soulager bébé

  • Aérez régulièrement votre habitation.
  • Surélevez sa tête de lit pour qu’il ne soit pas totalement à plat quand il dort.
  • Veillez à ne pas surchauffer la pièce : l’air sec irrite les bronches.
  • Humidifiez l’air : avec un humidificateur, ou en posant un linge mouillé sur un radiateur s’il est au gaz ou à proximité s’il est électrique.
  • Donnez régulièrement à boire à votre bébé : de l’eau au biberon s’il est allaité au biberon, ou le sein si vous l’allaitez.

Donner du sirop contre la toux : à éviter

Un sirop contre la toux permet de calmer les quintes chez un adulte, mais chez un bébé, cette pratique est vivement déconseillée, elle peut même s'avérer dangereuse. En effet, la toux permet d’expectorer les sécrétions bronchiques gênantes et de dégager ainsi les bronches. Idem avec les fluidifiants bronchiques qui vont avoir un effet négatif ! De toute manière, la règle, quand votre enfant est petit, est pas d’automédication. Dans le doute, mieux vaut aller voir votre pédiatre : il saura aviser et prescrire un traitement si nécessaire. Enfin, pas de miel avant 1 an : même s’il a des vertus apaisantes, il représente des risques de botulisme avant 12 mois.

Les signes qui doivent vous pousser à consulter

  • Si votre bébé a moins de 3 mois.
  • Si la toux dure plus de 8 jours.
  • Si la toux ne s’améliore pas du tout.
  • Si votre bébé a du mal à s’alimenter normalement.
  • Si votre bébé a changé de comportement (très agité ou, au contraire, apathique).
  • Si d’autres symptômes apparaissent (diarrhée, éruption cutanée…).
  • Si la respiration devient difficile et siffle : cela peut être une bronchiolite.
  • S’il a de la fièvre et qu’elle est supérieure à 38°C et qu’elle ne cède pas avec un antipyrétique.
  • Enfin, si votre enfant présente de grandes difficultés pour respirer, a une toux très rauque ou très sèche et invalidante, appelez votre médecin, qui vous orientera si besoin vers les urgences.

C’est toujours dur de voir son petit bout aller mal. Mais ne vous inquiétez pas, bien que fatigante, la plupart des toux disparaissent généralement au bout de quelques jours.

A lire aussi :

Les maladies courantes

Devenez membre La Boîte Rose

Plus de 800 euros d'avantages, dont l'accès à tous nos coffrets !

Advantages