La perte de cheveux après la grossesse : que faire ?

Un des points positifs de la grossesse, c’est la crinière de rêve pendant 9 mois (attention toutefois, ce n’est pas une garantie). Mais après l’accouchement, c’est parfois le drame : vos cheveux tombent par poignées. Pourquoi cette chute si soudaine ? Que faire ? On vous donne quelques pistes.

Pourquoi perdez-vous vos cheveux après l’accouchement ?

La perte de cheveux après la grossesse – ou « alopécie post-partum » – est un phénomène tout à fait normal. Durant la grossesse, sous l’effet de l’hormone œstrogène, le cycle de vie du cheveu est ralenti. Les cheveux deviennent plus volumineux et certaines femmes voient même la texture de leurs cheveux changer.

Après l’accouchement, avec la chute des hormones, la durée de cycle du cheveu revient à la normale. Tous les cheveux qui auraient dû tomber pendant les 9 mois… tombent d’un seul coup. Un concentré de chute de cheveux en somme. Ce phénomène est également appelé « l’effluvium télogène ». Cela se produit généralement 3 à 4 mois après l'accouchement. Rassurez-vous, après 1 à 3 mois, ça s’arrête tout seul et vos cheveux commencent à repousser : vous n’allez pas finir chauve !

Si vous allaitez, vos cheveux ne tomberont pas immédiatement car l'hormone œstrogène reste présente plus longtemps dans votre corps. Lorsque vous arrêtez d'allaiter, vous constaterez une augmentation soudaine de la perte de cheveux.

Que pouvez-vous faire ?

  • Évitez le stress. Plus facile à dire qu'à faire, mais le stress aggrave la chute des cheveux.
  • Surveillez votre alimentation. Un manque de fer entraîne une perte de cheveux plus importante. En outre, la carence en fer est fréquente après la grossesse. Mangez donc beaucoup de légumes riches en fer et vérifiez avec votre médecin si vous en manquez. Si nécessaire, vous pouvez prendre des compléments alimentaires.
  • Soyez doux avec vos cheveux. Peignez vos cheveux avec soin et pas trop souvent, et faites attention aux sèche-cheveux et autres fers à lisser ou à friser, car ils peuvent facilement endommager vos cheveux fragiles. De même, attendez un peu avant de colorer vos cheveux.
  • Essayez d'autres produits de soins capillaires. La grossesse peut modifier la texture de vos cheveux, c'est donc le bon moment pour essayer de nouveaux produits. Vous pouvez également essayer un shampooing qui augmente le volume des cheveux.
  • Changez votre coiffure. Si vous en avez vraiment assez, allez chez le coiffeur et offrez-vous une nouvelle coupe (plus courte). Une nouvelle coupe de cheveux est également un excellent moyen d'introduire cette nouvelle phase de votre vie !

Devenez membre La Boîte Rose

Plus de 800 euros d'avantages, dont l'accès à tous nos coffrets !

Advantages