Au secours, j'ai peur d'accoucher ! 4 conseils pour surmonter votre peur de l'accouchement

peur d'accoucher

Votre grossesse est une période passionnante de votre vie, qui culmine avec la naissance de votre bébé. Il est toutefois normal de se sentir nerveux à l'idée d'aborder le travail, surtout si c'est la première fois. Si vous avez peur d'accoucher, jetez un coup d'œil à ces 4 conseils pour surmonter votre peur.

  1. Comprendre d'où vient votre peur

Avec l'accouchement qui se profile à l'horizon, de nombreux doutes et craintes peuvent surgir, comme la peur de la douleur, de ne pas pouvoir donner naissance ou même de mourir. Parfois, ces sentiments proviennent d'un manque d'informations ou de préjugés de la part de la société ou de votre entourage. Certains outils, comme les forceps, les seringues et les ventouses, sont facilement associés à des images choquantes.

Si vous avez peur de mourir en accouchant, rappelez-vous que le risque est très faible dans notre pays, surtout par rapport au nombre de naissances. Discutez de vos questions et de vos craintes avec votre sage-femme ou votre gynécologue et obtenez des informations détaillées sur ce à quoi vous pouvez vous attendre pendant l'accouchement. Si vous savez quelles mesures  seront prises pendant votre accouchement, vous pouvez empêcher votre imagination de s'emballer.

  1. Évitez les histoires d'accouchements difficiles

Il y a toujours cette amie qui vous raconte son horrible accouchement ou une voisine qui vous raconte en détail l'accouchement difficile de sa grand-mère. Alors vous feriez mieux de vous mettre les doigts dans les oreilles ou de  vous en aller. N'allez pas non plus lire des histoires d'accouchement sur des forums. Il y a  certains qui ne se déroulent pas sans heurts, mais cela reste exceptionnel. Pas de panique, donc !

  1. Parlez de vos peurs

Les sages-femmes, les gynécologues et les autres professionnels de la santé qui vous accompagnent pendant votre grossesse sont également là pour écouter vos doutes et vos préoccupations. Pour les femmes souffrant de tokophobie (peur de l'accouchement), il est possible d’envisager une césarienne    .. N'hésitez donc pas à aborder ces sujets avec votre gynécologue ou votre sage-femme.

  1. Établir un plan de naissance

Du yoga à l'hypnose, il existe de nombreuses méthodes pour se préparer à l'accouchement le plus calmement possible, qui vont de pair avec la préparation traditionnelle à l'accouchement. Ces méthodes vous aident à vivre une grossesse plus détendue. En apprenant à maîtriser votre corps et à mieux respirer, vous réduisez le stress qui précède l'accouchement. L'hypnose et la sophrologie, qui font appel à des techniques de visualisation, sont des moyens efficaces pour contrôler vos peurs.

Inspirez, expirez, tout ira bien. Grâce à des cours de préparation, des techniques de relaxation et le soutien de votre entourage, vous serez prête à accueillir votre enfant. N'oubliez pas non plus que vous n'êtes jamais seule le jour de l'accouchement ! Votre partenaire, un ami, votre mère ou le personnel médical seront toujours là pour vous aider à mettre cet enfant au monde.

Devenez membre La Boîte Rose

Plus de 800 euros d'avantages, dont l'accès à tous nos coffrets !

Advantages