Que faire en cas de maux de bébé ?

Les premiers symptômes d’une infection chez un bébé peuvent être synonymes de stress. Comment réagir ?

Fièvre

Souvent signe d’une infection, la fièvre est une réaction naturelle du corps. Si votre bébé est fiévreux, les premiers réflexes sont d’éviter de le couvrir et de surchauffer sa chambre. Il faut aussi fractionner ses repas et lui proposer régulièrement à boire.

En-dessous de 38,5°C, on se contente généralement de ces quelques gestes et on surveille l’état général de l’enfant : son appétit, ses pleurs, sa respiration… Au-delà, on donne du paracétamol de préférence sous forme de sirop : son action est plus rapide et son dosage plus précis.

Gardez à l’esprit qu’il faut toujours consulter votre pédiatre si la fièvre ne descend pas malgré la prise d’antipyrétiques, surtout si votre bébé a moins de 3 mois, s’il ne s’alimente plus ou encore si son état général est préoccupant.

Rhinites

Si les rhinites sont inévitables, une bonne hygiène du nez à l’aide de Physiomer Baby permet néanmoins d’en limiter l’impact et la durée. Soria Pecto Balm peut être appliqué dès l’âge d’un mois sur la plante des pieds, la poitrine ou le dos de votre bébé afin de l’aider à respirer plus librement.

Gastro-entérite

Après la rhinite, la gastro-entérite ! A nouveau, il faut veiller à ce que votre enfant boive suffisamment car le risque de déshydratation est important. Protectis Easydrops renforce sa flore intestinale mais participe également au bon fonctionnement de son immunité. Un « must-have » de votre pharmacie.

En prévention des virus, vous pouvez aussi masser matin et soir la voûte plantaire de votre bébé avec PranaBB Défenses Naturelles, en cercle doux mais appuyés à l’aide du pouce. Protection et réconfort assurés !

En partenariat avec Newpharma

 

Lire aussi : 

Devenez membre La Boîte Rose

Plus de 800 euros d'avantages, dont l'accès à tous nos coffrets !

Advantages