La peau de bébé

A la naissance, un bébé peut paraître bien étrange: tout rouge et tout recouvert d'un enduit blanc! Vous avez peut-être du mal à vous dire que c'est votre bébé, caché sous cette couche un peu visqueuse.

  • Les bébés naissent avec beaucoup de globules rouges dans le sang (indispensables pour la vie dans l’utérus). Ces globules rouges très nombreux donnent à la peau du bébé sa couleur rose foncé ou même rouge.
  • L’enduit blanchâtre qui le recouvre s’appelle le " vernix caseosa ”. Cet enduit est protecteur et, dès lors, on ne lave pas les bébés tout de suite.
  • Lors du premier bain de votre bébé, vous noterez peut-être qu’il a les épaules un peu trop poilues. Il s’agit du lanugo, un fin duvet qui peut subsister pendant quelques mois.
  • Certains bébés ont, au bas du dos, une tache gris-bleuté que l’on pourrait prendre, à tort, pour un hématome. Cette tache ardoisée, appelée tache mongoloïde, est une sorte de marque familiale fréquente chez les Méditerranéens et les bébés métis. Elle disparaît le plus souvent durant les premières années de vie.
  • Après la naissance, certains bébés développent une jaunisse (ou " ictère ”). Cela leur donne un teint jaune voire orangé. Il s’agit le plus souvent d’un phénomène physiologique, mais parfois un traitement est nécessaire.

A la naissance, le nouveau-né détruit les globules rouges en excès, devenus inutiles. La rupture de la membrane du globule va laisser s’échapper le pigment rouge, l’hémoglobine. L’hémoglobine va elle-même être dégradée en un pigment jaune, la bilirubine. Celle-ci, pour être évacuée, doit être transformée par le foie. Or chez une grande partie des nouveau-nés (et chez tous les prématurés) le foie n’est pas encore capable de jouer ce rôle : la bilirubine va donc s’accumuler dans l’organisme et en particulier dans la peau, ce qui va donner au bébé un teint jaune. Chaque jour, le nouveau-né devient un peu plus capable d’éliminer l’excès de bilirubine. Le problème posé par la jaunisse est que l’excès de bilirubine peut être dangereux pour le cerveau. 

On utilise dans certaines maternités un appareil de mesure transcutané pour évaluer le taux de bilirubine. Lorsque la valeur paraît élevée, on la confirme par un prélèvement sanguin. Il existe des courbes fixant, selon l’âge du bébé, le taux au-delà duquel on doit démarrer un traitement. Le traitement consiste à exposer l’enfant nu à une lampe spéciale (à lumière bleue) qui va détruire la bilirubine : c’est la photothérapie, qui peut durer quelques jours. Vous serez peut-être impressionnée, mais ce traitement ne vous empêche pas de nourrir, de laver, de changer ou de câliner votre bébé.

Devenez membre La Boîte Rose

Plus de 800 euros d'avantages, dont l'accès à tous nos coffrets !

Advantages