Coverfoto 2 (32)
favoris
Grossesse mois par mois

Survivre au premier trimestre de grossesse au travail


Ecrit le 12/08/2022 par La Rédaction,
Modifié le 12/08/2022

Le premier trimestre de grossesse est, sans aucun doute, le plus difficile, surtout au travail. Une grande fatigue, des nausées, du stress… À cause de tous ces petits maux, il est plus difficile de tenir le coup durant toute la journée au boulot. Nous avons rassemblé pour vous quelques conseils afin de survivre à vos journées de travail durant cette période sensible de la grossesse.  

Profitez jusqu’à 800€ d'avantages, des conseils d'experts
de nombreux échantillons, des coffrets offerts, dites-nous où vous en êtes :

Prenez des petits en-cas avec vous

Il n’y a rien de pire qu’un estomac vide lorsqu’on est sujette à des nausées de grossesse. Si vous avez faim, ces nausées peuvent alors s’intensifier. N’oubliez donc jamais, quand vous vous rendez au travail, de glisser quelques snacks dans votre sac. Pensez, par exemple, à des petits biscuits, des fruits, des barres de muesli… Tout ce qui vous fait plaisir afin de faire passer ces fringales d’une bonne manière.

Lunch au travail : soyez prudente

Si vous allez prendre un repas en dehors de chez vous, et que vous n’avez pas la possibilité d’emmener quelque chose avec vous, soyez regardante vis-à-vis des aliments que vous ne pouvez pas manger durant votre grossesse, ou auxquels vous devez faire attention.

  • Évitez les salades. Si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose, vous pouvez la contracter en mangeant des fruits et légumes crus qui ne sont pas bien lavés.
  • Demandez quels fromages sont utilisés dans les plats. Les fromages au lait cru ou à croûte fleurie ne sont pas conseillés (risque de listériose).
  • Mangez uniquement la viande et les œufs bien cuits.
  • Mangez varié : aussi bien des légumes que des féculents. De cette manière, votre repas sera équilibré, et vous procurera suffisamment d’énergie.

Annoncez dès le début que vous êtes enceinte

Au niveau légal, vous n’êtes pas obligée d’annoncer directement votre grossesse à votre employeur. Peut-être que vous souhaitez attendre la fin du premier trimestre de la grossesse, parce que le risque de fausse couche sera moins élevé à ce moment-là. Si vous vous sentez vraiment nauséeuse ou fatiguée, il peut toutefois être une bonne idée d’en parler avec votre employeur. De cette manière, vous évitez de devoir prendre un congé anticipé et de mettre votre employeur en difficulté. 

Vous préférez ne pas annoncer votre grossesse à tous vos collègues tout de suite ? Alors, vous pouvez aussi en parler à une personne digne de confiance. Celle-ci fera en sorte que personne ne découvre votre grossesse. Même lorsque vous devrez courir vers les toilettes pour vomir.

Allez-y doucement : le repos est important

On ne dit pas que vous devez moins travailler, mais plutôt plus efficacement. Anticipez sur les dossiers, organisez-vous, et surtout : respirez. Ne vous mettez pas la pression. Effectuez votre travail aussi bien que possible, pas plus ni moins. Ne redoublez pas d’efforts pour compenser votre congé maternité, parce que cela pourrait augmenter les risques de faire un burn-out. Osez négocier, si besoin, avec votre employeur, pour faire plus de télétravail. De cette manière, vous évitez le temps de trajet, et vous économisez du temps pour dormir le matin.

Vous travaillez avec des produits toxiques ? Vous devez porter des charges lourdes ? Ou vous passez de longs moments au travail ? Parlez-en avec les ressources humaines, afin de revoir vos conditions de travail, et éventuellement vous placer à une autre fonction plus adaptée.

Adoptez un mode de vie sain

Il n’y a aucun secret pour survivre aux longues journées de travail. Vous devez simplement prendre soin de vous. Mangez équilibré, et dormez suffisamment. Allez tôt au lit, et n’hésitez pas à faire des siestes dès que vous le pouvez.

À côté de la fatigue du début de la grossesse, votre travail peut également être épuisant. Lorsque vous êtes de retour à la maison après votre journée de travail, reposez-vous autant que possible. Laissez le futur papa s’occuper des tâches ménagères !

Nos conseils pour un premier trimestre agréable au travail 

  • Placez un mouchoir parfumé avec votre odeur favorite dans votre sac. N’hésitez pas à le sortir dès que les nausées font leur apparition.
  • Emportez des bonbons avec vous, au cas où vous vous sentez malade et que vous ne pouvez pas manger.
  • Profitez des pauses midi pour vous assoupir un moment, lorsque personne n’est dans les environs.
  • N’oubliez pas votre gourde d’eau pour rester bien hydratée durant la journée. Ajouter un peu de citron à votre eau peut également être efficace contre les nausées.

Tout bientôt, ce fameux premier trimestre sera derrière vous. Cela peut paraître long, mais rassurez-vous : les nausées vont diminuer, et vous récupérerez plus d’énergie !